Sud Groenland 2010 en kayaks de mer monoplaces

Plusieurs mois se sont écoulés depuis notre raid en kayak dans le sud du Groenland.

Pourtant les images, sont toujours présentes. C’est un voyage qui met du temps à se dissiper et au moment où il faut s’interroger sur les prochaines vacances, l’ambiance attachante de ce pays atypique refait surface.

deroide_groenland2010

Photos de Janine et Patrick

 

Il est difficile d’oublier ces 24 jours, pratiquement seuls, dans une nature souvent vierge de tout signe de civilisation. Ce ne fut pas un exploit sportif, mais parfois les tâches quotidiennes répétitives demandaient une énergie importante. Navigation, portage, manutention, montage du campement, préparation de l’eau chaude, des repas ; ce n’est pas toujours simple quand il fait froid, qu’il y a du vent et que le réchaud demande une attention  particulière pour daigner fonctionner.

La préparation du voyage est un moment clé. Tout est passé en revue à maintes reprises.

Le transfert est certainement plus aisé, et moins cher !, par l’Islande. La ville de Reykjavik est une capitale de poupée, à dimension humaine et c’est un plaisir d’y faire une halte même de quelques heures.

La location des kayaks de mer a été facilitée par la présence à Narsasuaq, une ancienne base américaine transformée en aéroport international, d’un Français qui gère une société de transport et de location de kayak : Blue Ice. (http://www.blueice.gl/fransk/index_fr.html)

Jacky Simoud nous à mis à disposition 2 Seayaks de Prijon, il s’est occupé de notre transfert en bateau à Narsaq point de départ de notre raid. Il nous a également réservé, pour notre retour,  2 nuits à son auberge de jeunesse. Il a été amical, ouvert et professionnel à notre encontre. Il nous a été d’un soutien sans faille.

Pour établir notre parcours, Google earth fut bien sur d’une grande utilité, les informations glanées sur le net ont fait le reste.

Notre objectif a été rapidement arrêté : prendre le temps, ne pas se donner de contraintes trop fortes, rencontrer la glace sous toutes ses formes, aller jusqu'au village de Quassimiut, situé totalement en dehors des circuits touristiques classiques, pour espérer des rencontres avec les groenlandais. Rendre au kayak sa raison d’être : le seul moyen de transport autonome pour parcourir à notre rythme ce pays.

Il a fallu préparer le matériel :

- Trouver une combinaison étanche. Nous avons choisi le modèle Expé de Kokatat. Nous n’avons pas eu à regretter ce choix. Ce fut notre 2° peau durant la navigation mais nous l’avons également beaucoup utilisé le matin et le soir lors du montage de la tente, des portages quotidiens du matériel.

- Se perfectionner au maniement du GPS, trouver des cartes marines, programmer un itinéraire et prévoir des plans B.

- S’occuper de l’intendance, imaginer les repas, se renseigner sur les approvisionnements possibles. Être inventif pour ne pas se lasser, faire de chaque repas un moment de réconfort, de détente en recherchant toujours la variété et le plaisir de manger. Cela a été le domaine de Jeanine qui a rempli sa mission de la plus belle manière. 2 envois (soit 15 kg) au préalable par Colissimo nous ont aidés à parfaire la diversité des plats.

Quels vêtements prendre ? Ni trop chaud, ni trop froid. Chaussures de montagne (car nous comptons monter sur l’inlandsis) ou bottes (car tout est spongieux) ? Je n’ai pas regretté mon choix de chaussures de montagne et Jeanine est persuadée que son choix pour les bottes était le meilleur !! Nous sommes donc ravis de nos choix respectifs….

Et puis le grand jour, tant attendu est arrivé.

Je vous passe ma peur viscérale de l’avion, des liaisons exténuantes à traîner nos 30 kilos de bagages dans les dédales des aéroports.

De l’avion nous découvrons avec un peu d’appréhension notre terrain de jeu…Il y a bien de la glace de partout !!!

 

Les photos de nos « Picasa » respectifs décrivent, bien mieux qu’un texte, le déroulement de cette randonnée.

http://picasaweb.google.com/boutjeanine/Groenland2010RaidEnKayakDeMer

http://picasaweb.google.com/patrickderoide/Groenland2010#

 

Chaque jour a apporté son lot d’émerveillement.

Toutes les journées ont été intenses. Certaines étapes  pouvaient sur le papier être fastidieuses. Il n’en a rien été. Toujours une nouveauté, un étonnement, un plaisir à partager.

Il faut quand même insister sur cette Présence permanente durant tout le séjour.

Je veux parler de la Glace sous toutes ses formes.

Je la comparerai bien volontiers au feu de bois.

Vivante, jamais la même, toujours en mouvement, amicale et bruyante, parfois un grondement, un coup de fusil ou un simple pétillement pour les plus petits. Le paysage évolue constamment au rythme des fractures des icebergs, des courants, de la marée et du vent.

Au fil des jours se crée une véritable fascination et un respect profond pour cette glace si ancienne qui fond inexorablement et que nous buvons régulièrement. Nous avons le privilège d’assister au signe le plus visible d’une mutation irréversible du climat.

Le Groenland est en première ligne du bouleversement mondial qui nous affectera tous.

Ce voyage n’aurait pas été aussi intense sans la chaleur de ses habitants.

Les rencontres - de la plus brève, le salut amical du pêcheur croisé sur l’eau, à l’invitation de Martin à partager un Kafemik dans sa maison - nous ont fait découvrir des groenlandais affables, curieux  et souriants, toujours prêts à nous aider. Je crois que ces émotions partagées ont donné le vrai sens à ce voyage.

Merci a toi, Jeanine, de m’avoir aidé à réaliser mon rêve d’enfance.

Le principal danger de ce raid est dû au luxe de la solitude primitive…

Pas de téléphone portable, ni de prévisions météo. Tout doit se faire à l’instinct, avec prudence et une grande marge de sécurité. Chaque geste compte….

Non le plus grand risque de ce voyage est celui d’avoir l’envie irrépressible d’y retourner au plus vite…

 

Patrick Deroide

Ps : le budget pour ces 5 semaines : 2 600 € par personne (transport, location, transfert, hébergement  et nourriture) sans compter le matériel acheté pour l’occasion.

Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web