Description de ma voile de kayak de mer

 

II - MONTAGE DE LA VOILE SUR LE KAYAK ET MODE D'EMPLOI.

Photo 11, 12 et 13:
sail11Sur chaque mât, confectionner un noeud de prussic (un cousin proche du noeud de cabestan) autour de la ligne de vie au points de fixation choisis. Serrer le noeud au plus près du mât.

 

 

 

 

 

sail12Fixer ensuite les mousquetons sur les oeuillets supérieurs de la voile et le mousqueton du tendeur de mât sur la boucle de l'un des deux mâts. Le croisement des mâts entre eux dépend de l'orientation du vent pendant la navigation. La fonction de "Mât" est assurée par celui qui croise l'autre vers l'avant du kayak (et qui est accroché au tendeur de mât). La fonction de "Bôme" est assurée par celui qui croise l'autre vers l'arrière du kayak; on en déduit la position privilégiée du vent par rapport au kayak. C'est dur à comprendre la première fois, mais on s'habitue très vite à l'usage ! Même si on s'est trompé, ça marche aussi, mais l'angle maxi de décrochage est atteint plus tôt.

sail13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 14, 15 et 16:
sail14Monter le système de réglage des écoutes: mini manille fixée par une simple boucle de drisse en un point de ligne de vie (déplaçable sur la ligne de vie). L'écoute passe par cette manille et est fixée par un simple noeud largable lors du réglage de l'écoute. Penser à terminer l'extrémité de l'écoute par un noeud simple pour éviter qu'elle s'échappe de la manille pendant la navigation (d'où la mini manille).

 

 

 

 

sail15C'est le système que j'utilise actuellement, mais il peut être amélioré notament avec un système de réglage rapide et surtout à une seule main manipulatrice. Celà reste à cogiter avec peut-être des taquets coinceurs, mais il faut savoir que la tension sur les écoutes peut être importante et que les chocs peuvent être violents (c'est la ligne de vie qui fait amortisseur). Le déplacement du point d'attache sur la ligne de vie m'a paru peu utile jusqu'à présent. Peut-être l'avis d'un vrai marin ou d'un grimpeur nous serait-il utile ?

  sail16

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 17, 18 et 19:

sail17sail18sail19Relevage de la voile lorsque celle-ci est affalée vers l'avant du kayak: en tirant par les écoutes, l'une après l'autre (le tendeur de mât doit être, soit préréglé, soit libéré du taquet coinceur). Pour parfaire la position du "Mât", régler aussi le tendeur avant de mât au taquet coinceur (ce qui est impossible avec la solution "sandows", c'est le vent qui choisit la position des deux mâts! ).On peut aussi relever la voile à partir d'une position vers l'arrière (position voile rangée au niveau de l'hiloire) lorsque les écoutes sont déjà réglées en position acceptable, en tirant par le tendeur avant de mât (ce qui est automatique avec une solution "sandows"). Si les écoutes ne sont pas réglées, on passera d'abord de la position voile rangée à l'arrière, à la position affalée à l'avant en tirant par le tendeur avant de mât (ce qui est automatique avec une solution "sandows").

 

Photo 20, 21, 22 et 23:

sail20sail21

sail22sail23 Différentes vues de la voile levée, sans vent (ni mer).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 24:
sail24 Rangement de la voile en navigation: libérer le tendeur avant de mât du taquet coinceur et tirer sur l'une des écoutes (sans changer leur réglage) pour récupérer l'un des mâts.

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 25:
sail25 Rangement de la voile en navigation: décrocher l'un des mousquetons supérieur de voile (si on libère les deux, le vent peut repousser la voile vers l'avant et il faudra manoeuver pour la récupérer vent de face si tout va bien).

 

 

 

 

 

 

Photo 26 et 27:
sail26 Rangement de la voile en navigation: enrouler la voile au plus serré autour des deux mâts réunis et attacher l'ensemble sur un coté de l'hiloire.

Pour améliorer le rangement, il faudrait lui adjoindre un système rapide d'attache d'urgence (abordage ou accostage imminent, risque de colllision, récifs, vent forcissant...) sans trop rouler la voile. Les systèmes d'attache sont à adapter suivant le kayak pour que la voile gène le moins possible.


 

  sail27

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 28, 29, 30 et 31:sail28

 

 

 

 

 

 

 

sail29

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  sail30 

 

 

 

 

 

 

 

sail31

Différentes vues de la voile levée avec vent et mer (parfois formée). Je n'ai pas de photo de notre record de vitesse et de distance en Grèce par mer formée et grand vent. La photographie devient dangeureuse dans ces conditions !! déjà même la voile !! Il faudrait envisager de fixer l'appareil étanche sur le kayak et l'enclencher à distance !

Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web