Randonnée Bretonne 2012 en kayak de mer

Ce fut une belle itinérance.
Durant toute la première partie, de Moguériec à Douarnenez, la météo ne nous a pas rendu la vie facile !
Pourtant, il faut le  reconnaitre ; un seul BMS.
Le  reste du temps elle nous a appris l’humilité et…l’humidité !

 

Voir les images.

Pour avoir un peu de confort, nous avons privilégié le camping. C’est si bon de pouvoir monter rapidement  la tente quand il pleut et qu’il fait froid. Une bonne douche chaude fait partie également des plaisirs simples ! C’est sans compter les portages des kayaks de mer souvent fastidieux…

  • Traverser le chenal du Four pour rejoindre Molène,
  • Passer la pointe Saint Mathieu,
  • Caresser les tas de poix sur la presqu’ile de Crozon,
  • Arrondir le cap de la chèvre sous belle houle,
  • Arriver dans le port de Tréboul après une belle chevauchée,

 font partie des moments forts en émotion de cette  ballade.

La seconde partie commence au Guilvinec par une belle soirée partagée avec un ami de toujours. Le beau temps revenu nous permet d’exercer notre passion : les grandes traversées.

  • Direction l’archipel du Glénan. Quelques heures en pleine mer avant de retrouver les couleurs du bonheur !
  • Puis Groix et sa côte sauvage si avenante aujourd’hui.
  • Théviec et son mystère.
  • Belle île et sa pointe des poulains majestueuse, nous offre une nouvelle fois quelques-uns de ses secrets farouchement  préservés.

Nous avons terminé ce périple par 3 jours de « farniente » à Hoëdic, la petite sœur d’Houat.

Des journées bien remplies, comme les verres du bistrot de la Trinquette où se mêlent harmonieusement touristes et autochtones.
Malgré un temps de Breton, nous avons pu dérouler, en toute sécurité, 200 MN , faits de plaisirs, d’efforts, de doutes, de rencontres … bref, de vrais vacances !

Cette année, deux nouveautés techniques nous ont été bien utiles. Un neetbook avec Map source pour préparer les itinéraires avant de les transférer sur le  GPS. Et surtout un téléphone avec internet pour compléter les prévisions météo de la  VHF, consulter Google earth…et ses mails !

Il va falloir se créer de nouveaux rêves, de nouveaux itinéraires, nous avons tout l’hiver pour cela.


Patrick DEROIDE
Jeanine BOUT

Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web