O' Nérée Nonsepa ("On ne renonce pas" en Grd)

        Afin de sauver cette arrière-saison, maltraitée par la météo, nous envisagions, il y a quelque temps de renouer avec le concept : une île, un pique-nique, un rendez-vous. En début de semaine, tout s’annonçait bien pour ce déjeuner sur l’Ile Verte. Mais la météo nous jouait encore un de ses tours : au fur et à mesure de ses prévisions, avec un vent d’ouest fort. Aussi ce fut bientôt « j’ai un gros rhume », « il faut que je finisse la mécanique auto », « je préfère me faire un week-end en Italie », « j’ai un lumbago »...

Photos de l'auteur

       Finalement ce dimanche matin, nous nous retrouvions trois au club Neptune, vers les 11h00 : Éric, qui revenait pagayer après une absence prolongée, Alexandre, qui se joignait à nous pour la première fois, et votre narrateur.

Une réunion, assez intime, en somme, pour les Néréens qui n'avaient pas renoncer à ce deuxième RDV. La plage, puis la longue digue des chantiers de la Ciotat, nous permettait de nous échauffer, avant d’aller jouer entre les roches et les petites grottes à l‘abri du Cap Canaille. Nous allions ensuite, jusqu’à ce cap, pour contempler le spectacle de la mer formée du grand large, qui, nous dissuadait d’aller vers Figuerolles. Nous préférions, à cette heure avancée, longer la côte sud de l’île afin de rejoindre la petite crique choisie pour le pique-nique.

       Aprés une rapide mais sportive navigation «vent arrière», c’est sur un promontoire, en plein soleil, face au large, avec le spectacle d’une mer forte, éclairée par un soleil rasant, que nous déjeunions. Une visite d’une partie de cet île boisée, nous permettait de digérer avant de regagner nos hiloires pour pagayer, face à un vent renforcé, et se mettre à l’abri du brise-lames, devenu brise-rafale. Une fois le mole atteint, c’est en « bac » que nous parcourions les premiers hectomètres avant de retrouver un calme relatif nous permettant d’adopter des techniques plus marines et classiques.

       Peu après 15h00, se terminait ce rendez-vous et cette ballade qui nous permit de profiter de cette belle journée ventée, aux heures chaudes de ce début d’hiver. La dernière de 2010, sans doute, pour la plupart d’entre nous, qui n'ont pas regretté cette petite sortie du 12 Décembre.

Voir les photos d'Alexandre

Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web