Articles

Symposium du kayak de mer PAGAIA 2009

Placé sous le signe de la crise , ce 3ème symposium PAGAIA sur le kayak de mer n'en a pas moins été une réussite, ce qui n'a rien d'exceptionnel quand on connait ces Catalans chaleureux, opiniâtres et volontaires. Et même si une moitié des inscrits se sont désistés, les animateurs ont pour la plus part répondu présents.

Des ateliers aussi nombreux que divers allant de la pêche aux manoeuvres techniques, des récups aux remorquages en passant par le GPS et bien autres encore comme la diététique et le yoga au soleil levant. Chacun a pu découvrir ou améliorer une pratique en rapport avec le kayak de mer en fonction de son intérêt. Nigel Denis, Phil Clegg, Oly Sanders, Loïc Bourdon, Bernardt Hiljean  et bien d'autres (voir la liste sur PAGAIA ) se sont mouillés dans tous les sens du terme pour partager leurs compétences avec le public.

Photos by Sylvie

Pour ma part j'intervenais avec Hans HEUPINK pour un atelier sur les récups en kayak de mer et très vite j'ai fait parti de ceux qui recevaient tant le travail fait sur ce domaine était interressant. Notamment une belle réflexion sur l'approche d'un kayakiste à assister, dans ce cas toute maoeuvre en T est proscrite pour éviter tout retournement ou accident corporel, un point sur lequel nous ne sommes peut être pas suffisament vigilants.


Autre atelier où j'ai également plus reçu que donné celui sur la ligne de remorquage avec Urs Steiner encore un gros travail de la Salzwasser Union .

Si la partie de la ligne de remorquage qui s'accroche au kayak du remorqué reste des plus classique, la liaison ligne de remorquage-kayak remorqueur est abandonnée au profit d'une liaison kayakiste-ligne de remorque au moyen d'un ceinture à la taille larguable qui se passe de remorqueur en remorqueur comme un relai. Fini le noeud du contrebandier pour solidariser le bout de remorquage sur la ligne de vie du kayak de mer remorqueur.

Le remorquage en tandem est également revu, les préconisations sont de 11 à 15m entre le remorqueur et le remorqué et de 6 à 9 m entre les remorqueurs afin de permettre la communication et ils n'hesitent pas à raccourcir la remorque en tandem. En pratique ils utilisent le train de remorque à la queue "leu-leu" lorsque la mer est formée et en V par fort vent latéral. Le leader annonce le cap et chaque membre du groupe doit répéter le cap, ce qui permet à chacun de se compter sans cesser de surveiller les vagues.

De nouvelles pratiques à tester et très probablement à adopter.

On oubliera pas Patrice de Ravel et son stand Le Canotier avec des bouquins sur le kayak de mer tous plus beaux les uns que les autres.

Ainsi que Véronique OLIVIER pour le stand CKMer qui notamment faisait la promotion du prochain rassemblement international CKmer .

Désolé de ne pas vous faire part de ce qui c'est passé sur d'autres ateliers, car je n'ai aucun don d'ubiquité. Et en soirée nous avons assistés à des présentations d'expés dont celle de Nigel Dennis en Georgie du Sud avec des lions de mer vraiement trop invasifs et des conditions de vent qui ne nous font pas regretter de ne pas avoir participer à cette aventure.

Mais vous aurez probablement droit à une session de rattrapage dans 2 ans, qui plus est en participant vous aurez le choix de vos activités.

Bravo et merci aux PAGAIA's.